retour au sommaire..au bois de Rixensart..à la page Nature

Le Bois de Rixensart

dernière mofification le 20/02/03

Situation

Le Bois de Rixensart ou Bois de Mérode se situe à l'extrémité est de Rixensart-entité. Le bois est limité au nord par les marais de Rosières (auquels une page est consacrée), à l'ouest par les champs du château, les parcs du château et le château lui-même, au sud par le quartier résidentiel du Beau-Site et à l'est par le Bois de Limal qui, avec le bois de Bierges constituent la propriété de Mérode (privée)

Le coeur du bois n'est malheureusement pas accessible au public mais néanmoins, les chemins cerclant le bois sont libres d'accès (servitudes).

Promenade-découverte

Le point de départ de la promenade se situe près de l'entrée du château.

Pour y accéder en voiture en venant de l'autoroute E411, sortir à la sortie 5, prendre la direction de Rixensart, au rond-point, prendre à droite en direction du château de Rixensart, vous longez alors sur votre droite le domaine de Mérode, vous passez la pompe Q8 et entrez sur le territoire de Rixensart, continuez jusqu'au château. En face de celui-ci, un grand parking est à votre disposition.

Pour y accéder en train, sur la ligne Bruxelles-Luxembourg vous descendez à la gare de Rixensart (horaire des trains voir site de la SNCB). Du côté bâtiment de la gare, vous vous retrouvez sur la place de la gare, prenez l'avenue qui descend devant vous, à gauche du "châlet", puis prenez la drêve du château, bordée de marroniers d'Inde bicentenaires, vous débouchez sur le parking faisant face au château.

Depuis le parking, traversez la rue de l'église (prenez garde aux voitures qui roulent vite à cet endroit), longez le château sur votre gauche, puis prenez la direction de la grille qui donne sur le parc. A doite de cette grille, il y a un sentier qui se faufille entre les arbres, empreintez-le.

Vous vous trouvez ici sur le site de l'ancienne ferme du château, ou cense du château, qui fût démolie pour la construction de la grand-route. A votre gauche, un étang asséché envahi par les massettes et les joncs.

Arrivés sur un chemin plus large, la drêve des étangs, prenez à gauche.

vous avez maintenant sur votre gauche plusieurs étangs du parc, laissés à eux même. Si vous avez de la chance, vous surprendrez peut-être un héron cendré aux aguets au bord de l'eau. Parfois se pose également dans le parc l'une ou l'autre ouette d'Egypte, oiseau échappé qui maintient ses populations dans la région de Bruxelles. Sur votre droite, le bois de Rixensart, avec sa haute fûtée de hêtre pentue. Le ruisseau qui coule est le ruisseau du château, vous pourrez peut-être y observer une bergeronette des ruisseaux, malheureusement, ce ruisseau sert de trop-plein des égoûts en cas de forte pluie, ce qui fait que son eau est polluée, en attestent les nombreux débris sur les gabions. Le ruisseau est par ailleurs endigué ce qui amoindrit d'autant plus sa valeur biologique. Un peu plus loin, sur votre droite, un imposant massif de rhododendrons, qui jadis formait un grand M que l'on pouvait voir de la cour du château. Cette partie du bois est classée en zone d'intérêt archéologique, pour la présence sur la crête d'e la drêve du calvaire aux extrémités delaquelle ont été érigées deux chapelles.

Continuez votre chemin sans tenir compte des sentiers latéraux jusqu'à ce que vous arriviez à un croisement sur lequel est érigé un vieux bunker de la seconde guerre mondiale.

Ce bunker n'a en fait jamais servi durant la guerre, tout comme ses nombreux homologues à l'intérieur du bois. Les Anglais, après avoir libéré la région ont testé un de leurs obus de char sur ce bunker, ce qui fait qu'il est dégradé sur son côté sud.

Sur le tronc du gros hêtre faisant face au chemin, on apperçoit l'entrée d'une loge creusée par un pic noir, nicheur dans le bois.

A présent prenez le chemin du Plagniau devant vous (ne suivez pas le ruisseau ni le chemin en gravier mais restez sur le chemin en terre qui monte légèrement sous le bois).

Vous passez à présent d'abord par la fûtée de hêtres puis, après avoir enjambé un ruisselet, par un bois de noisetier, et encore plus loin, dans la montée, un bois plus varié.

Après avoir débouché sur un champ, continuez la montée, vous pouvez alors vous reposer et apprécier le paysage du vieux Rosières sur le banc dominé par un chêne. (du moins si le maïs n'est pas trop haut...)

Après vous être reposé, prenez le chemin en pavés qui monte vers le bois.

Vous êtes à présent sur le chemin qui sépare le Bois de Rixensart du Bois de Limal sur votre gauche, pour lequel un projet de golf avait été proposé, puis abandonné après de longs recours en justice des protecteurs de la nature.

Continuez sur ce chemin sans prendre garde aux latérales.

Vous débouchez dans une éclaircie replantée de chêne rouge d'Amérique, à votre gauche, vous appercevez encore un bunker.

Continuez toujours tout droit. Vous sortez du bois et débouchez sur la Route de l'étoile, prenez à droite face au Louis-Delhaize, puis encore juste à droite, prenez l'avenue des combattants.

Vous êtes maintenant dans le quartier résidentiel du Beau-Site datant des années 50 et situé sur l'emplacement d'une partie du Bois de Mérode.

Arrivés au square de la Résistance, prenez la rue de gauche puis plus loin à droite. 50 mètres plus en avant sur la gauche, prenez le sentier, puis à la drêve des hêtres, prenez à gauche. Vous débouchez sur l'avenue Royale que vous empreintez à droite. Vous retrouvez alors le parking où votre voiture vous attend, ainsi que le chemin de la gare près de laquelle vous pouvez déguster une bonne bière de la région au café du "chalet de Rixensart".

retour au sommaire..au bois de Rixensart..à la page Nature