Accueil du site "Orient"  Accueil du site "Islamica"  Moteur de recherche  ---->                                         

 

 

L'islamisme terroriste: Oussama ben Laden  ( 1957- 2011)

 

Les frustrations à l'encontre du colonialisme européen, puis de l'impérialisme américain et le malaise de certains milieux proche-orientaux face au mode de vie individualiste imposé par l'occident et apparemment hostile à certaines valeurs islamiques comme la pudeur, face aussi à l'hypertrophie technologique du monde occidental, sont à l'origine de mouvements islamistes très radicaux qui voient dans l'occident un ennemi à combattre par tous les moyens. Ces milieux sont issus de l'intégrisme sunnite soutenu par les Etats-Unis dès les années 1930, pour s'assurer le contrôle du pétrole et lutter contre le communisme,  soutien renouvelé lors de l'invasion soviétique de l'Afghanistan.

L'attentat commis le 11 septembre 2001 contre le World Trade Center à New-York  et contre le Pentagone à Washington leur est attribué. S'il en est bien ainsi, ce sont évidemment les symboles d'une civilisation ressentie comme païenne qui ont été attaqués. Dans New-York, les édifices les plus élevés ne sont pas des édifices religieux.

Oussama ben Laden 

(OBL) est né en 1957 à Djedda, en Arabie Saoudite. Son père Mohammed ben Laden était un entrepreneur de travaux publics. Il fonda le Bin Laden Construction Group qui devint rapidement l'entreprise de travaux publics la plus riche d'Arabie Saoudite.

Révolté par l'invasion soviétique de l'Afghanistan,  OBL soutient les moudjahidine afghans d'abord en collectant des fonds au Pakistan, puis en recrutant des combattants, en créant des camps d'entraînement et en prenant part aux combats contre les soviétiques.

En 1981 Ousama ben Laden crée la Qâ'ida ("la base"). Les estimations du  nombre de membres de cette organisation oscillent entre plusieurs milliers jusqu'à 50.000 vétérans de la guerre contre les soviétiques. Le groupe a des bases opérationnelles en Algérie, Ouzbékistan, Pakistan, Indonésie, Philippines, Liban, Irak, Kosovo, Tchétchénie, Palestine.

En 1989, Ousama ben Laden retourne en Arabie saoudite et s'oppose à la décision de la monarchie saoudienne de permettre le stationnement de troupes américaines en Arabie. En effet, beaucoup de saoudiens pensent que l'Arabie toute entière est terre sacrée, donc ne peut recevoir de troupes étrangères. Ousama ben Laden est renié par sa famille.

En 1990, les troupes américaines se déploient effectivement en nombre en Arabie lors de la guerre du Golfe (1990-91). Ousama ben Laden se redéploie alors au Soudan.

Les services secrets américains lui imputent le premier attentat contre le World Trade Center  (1993), l'attentat contre la base militaire américaine à Dhahran en Arabie, à la suite de quoi, il est expulsé du Soudan. Il se réfugie alors en Afghanistan. D'autres attentats lui sont attribués: ceux contre les ambassades américaines de Nairobi et de Dar es-Salam (1998), contre le destroyer américain Cole au Yémen, et les attentats du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center à New-York, et le Pentagone à Washington.

Selon les rares occidentaux qui l'ont approché, Ousama ben Laden est une personne réservée et très timide. Il a trois épouses.

Il a été tué par un commando américain le 1er mai 2011 à Abbottabad, petite ville située sur les premiers contreforts de l'Himalaya au Pakistan, à 80 km au nord d'Islamabad.

Laïcisme Modernisme Fondamentalisme Charia Djihad Jamâl ad-dîn al-Afghânî  Point de Vue

Accueil   Vie de Mohammed: Mohammed à La Mecque, ,Mohammed à Médine Les cinq piliers de l'islam  théologie musulmane  Coran Sunna Soufisme Islam contemporain

 Hindouisme  Judaïsme Bouddhisme Christianisme Islam Histoire des Religions Sinica Contact  

 

 

 

 

Francité